Ballets Russes
Ballets

Projeté en France :

01 - GEX
 CINÉMA LE PATIO - 02/02/2017 - 05/02/2017
13 - GARDANNE
 CINÉMA 3 CASINO - 22/12/2016
31 - FRONTON
 CINÉ FRONTON - 23/02/2017
42 - USSON EN FOREZ
 CINÉMA LE QUAI DES ARTS - 27/11/2016
67 - ERSTEIN
 CINÉMA ERSTEIN - 16/10/2016
82 - CAUSSADE
 CINÉMA THÉÂTRE DE CAUSSADE - 12/10/2016 - 15/10/2016
85 - JARD-SUR-MER
 CINÉMA LES ORMEAUX - 21/10/2016





ENREGISTRÉ AU PALAIS GARNIER

Au début du siècle dernier, les Ballets Russes de Serge Diaghilev bousculaient les conventions et ouvraient grand la porte à la modernité, initiant la collaboration entre peintres, musiciens et chorégraphes d'avant-garde. Voici réunie l'élite artistique de l'époque en une affiche vertigineuse: Debussy, Stravinsky, Falla, Picasso, Bakst. Massine, Nijinski, Fokine... Pour autant, cet hommage réunit des œuvres de périodes différentes et révèle une diversité d'inspiration insoupçonnée, du romantisme épanoui du Spectre de la Rose et de l'érotisme fauve de l’Après-midi d'un faune à la fête tragique de Petrouchka et à l'évocation espagnole du Tricorne. Ces célèbres ouvrages, présentés dans leur insurpassable chorégraphie d'origine, témoignent de ce que fut et demeure cette audacieuse aventure artistique.

Le Spectre de la rose (1911)
Argument : Jean-Louis Vaudoyer, d'après le poème de Théophile Gauthier
Musique : Carl Maria von Weber
Chorégraphie: Mikhaïl Fokine
Décors et costumes : d’après Léon Bakst

L'Après-midi d'un faune (1912)
Musique : Claude Debussy
Chorégraphie : Vaslav Nijinski
Décors et costumes : Léon Bakst

Le Tricorne (1919)
Musique : Manuel de Falla
Livret : Gregorio Martinez, d'après la nouvelle "El sombrero de tres picos" de Pedro Antonio Alarçon
Chorégraphie : Léonide Massine
Décors et costumes : Pablo Picasso

Petrouchka (1911)
Musique : Igor Stravinsky
Livret : Igor Stravinsky et Alexandre Benois
Chorégraphie : Mikhaïl Fokine
Décors et costumes : d’après Alexandre Benois

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet

Direction musicale : Vello Pähn
Orchestre de l’Opéra national de Paris

Réalisation : François Roussillon
1h46 plus un entracte



Mécène des retransmissions audiovisuelles de l'Opéra national de Paris