Madame Butterfly
Puccini
Jeudi 14 mai 2020

France :

Prochainement en France :

ENREGISTRÉ AU FESTIVAL DE GLYNDEBOURNE (juin 2018) - SÉANCE À 19H30

Implanté dans le sud de l’Angleterre au cœur des plaines du Sussex, le Festival de Glyndebourne est une institution depuis 1934, autant célèbre pour la qualité artistique de ses productions que pour ses pique-niques champêtres en smoking et robes longues avant la représentation et durant l’entracte. Glyndebourne présentait en 2018 sa première production du chef-d’œuvre de Puccini qui voit une geisha, jeune et ingénue, tomber éperdument amoureuse d’un officier de la marine américaine. Mais son bonheur fragile ne peut pas durer. Eclatante de mélodies mémorables et fortes en couleurs, la partition envoûtante dissimule un tranchant fendant jusqu’au cœur. Quand une authentique musique japonaise se voit mariée avec de voluptueux arrangements et des mélodies européennes, l’opéra devient une alliance irrésistible entre l’orient et l’occident.

Opéra en trois actes (1904)
Musique de Giacomo Puccini
Livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica

Direction musicale : Omer Meir Wellber
Mise en scène : Annilese Miskimmon
Décors et costumes : Nicky Shaw
Lumières : Mark Jonathan
Mouvements chorégraphiques : Kally Lloyd-Jones
Vidéographie : Ian William Galloway

London Philharmonic Orchestra
The Glyndebourne Chorus

Cio-Cio-San (Madama Butterfly), Olga Busuioc
Lieutenant B. F. Pinkerton, Joshua Guerrero
Suzuki, Elizabeth DeShong
Sharpless, Michael Sumuel
Goro, Carlo Bosi
Bonze, Oleg Budaratskiy
Prince Yamadori, Simon Mechlinski
La cousine, Jennifer Witton
La mère de Cio-Cio San, Eirlys Myfanwy Davies
Yakuside, l’oncle, Adam Marsden
La tante, Shuna Scott Sendall
Le commissaire impérial, Michael Mofidian
L’officier de l’état civil, Jake Muffett
Kate Pinkerton, Ida Ränzlöv
Sorrow, Rupert Wade

Durée : 2h40 dont 1 entracte de 20 mn
En langue italienne, sous-titré en français