Carmen
Bizet

Projeté en France :

19 - TULLE
 LE PALACE - 05/10/2014
30 - LE GRAU DU ROI
 CINÉMA VOG - 10/10/2014
49 - CHOLET
 CINÉ MOVIDA CHOLET - 03/10/2014
69 - TASSIN-LA-DEMI-LUNE
 CINÉMA LE LEM - 21/09/2014


Également projeté en BELGIQUE :

CHARLEROI (BELGIQUE)
CINEPOINTCOM CHARLEROI - 16/04/2015
VERVIERS (BELGIQUE)
CINEPOINTCOM VERVIERS - 16/04/2015





Une passion violente, écrasée par le soleil d’Espagne : Philippe Jordan dirige le chef-d’oeuvre de Bizet pour son retour attendu à l’Opéra de Paris.

Il faut méditerraniser la musique. C’est ce qu’écrivait Nietzsche – en français ! – ayant entendu Carmen pour la vingtième fois. Il était reconnaissant à Bizet, dix ans après « Tristan », d’en avoir composé l’antithèse, et même l’antidote. Loin des vapeurs de l’idéal wagnérien, celui-ci avait mis sur la scène de l’Opéra Comique une passion fatale, violemment éclairée et écrasée par le soleil de l’Espagne. Le philosophe y voyait une révélation et une délivrance. « L’oeuvre a gardé de Mérimée la logique dans la passion, la concision du trait, l’implacable rigueur ; elle a surtout ce qui est propre aux pays chauds, la sécheresse de l’air. Là parle une autre sensualité, une autre sensibilité, une autre gaîté sereine. Cette musique est gaie, mais pas d’une gaîté française ou allemande. Sa gaîté est africaine. L’aveugle destin pèse sur elle, son bonheur est bref, soudain, sans merci. Enfin l’amour, l’amour re-transposé dans la nature originelle ! L’amour conçu comme un fatum, une fatalité, l’amour cynique, innocent, cruel ! L’amour, dans ses moyens la guerre, dans son principe la haine mortelle des sexes. ».

LIVRET
Poème d’Henri Meilhac et Ludovic Halévy tiré de la nouvelle de Prosper Mérimée

DIRECTION MUSICALE
Philippe Jordan

MISE EN SCÈNE
Yves Beaunesne

Don José : Nikolai Schukoff
Escamillo : Ludovic Tézier
Le Dancaïre : Edwin Crossley-Mercer
Le Remendado : François Piolino
Zuniga : François Lis
Morales : Alexandre Duhamel
Carmen : Anna Caterina Antonacci
Micaela : Genia Kühmeier
Frasquita : Olivia Doray
Mercedes : Louise Callinan
Lillas Pastia : Philippe Faure
Un Guide : Frédéric Cuif

Orchestre et Choeur de l’Opéra national de Paris
Maîtrise des Hauts-de-Seine / Choeur d’enfants de l’Opéra national de Paris

DUREE
3h20 / 4 actes



Mécène des retransmissions audiovisuelles de l'Opéra national de Paris

Une coproduction :