Mahagonny
Festival d'Aix-en-Provence

Karita Mattila (Leokadja Begbick) © Pascal Victor / artcompress

Se battre, boire, baiser : tout est permis à Mahagonny. Chacun peut acheter sa part de bonheur dans ce paradis artificiel fondé au beau milieu du désert par trois escrocs en cavale. Mais gare aux libres penseurs qui voudraient briser cette illusion… Avec Mahagonny, Brecht dresse un portrait au vitriol d’un monde capitaliste fondé sur le crime et la débauche, tandis que Weill ouvre l’opéra aux sonorités rutilantes du jazz et des chansons de cabaret. Une œuvre résolument iconoclaste dont la portée politique et sociale toujours actuelle sied particulièrement au metteur en scène Ivo van Hove pour sa première collaboration tant attendue avec le chef Esa-Pekka Salonen.

Opera en trois actes (1930)
Musique de Kurt Weill
Livret de Bertolt Brecht, assisté de Elisabeth Hauptmann, Caspar Neher et Kurt Weill

Direction musicale : Esa-Pekka Salonen
Mise en scène : Ivo van Hove
Choeur : Pygmalion
Orchestre: Philharmonia Orchestra

Leokadja Begbick, Karita Mattila
Fatty, der "Prokurist", Alan Oke
Dreieinigkeitmoses, Sir Willard White
Jenny Hill, Annette Dasch
Jim Mahoney, Nikolai Schukoff
Jack O’Brien / Tobby Higgins, Sean Panikkar
Bill, genannt Sparbüchsenbill, Thomas Oliemans
Joe, genannt Alaskawoljoe, Peixin Chen

170 mn
Chanté en allemand
Réalisation: François Roussillon