Death in Venice
Britten

Parution : 12 octobre 2018

Diapason d'Or - Février 2019

Dans son dernier opéra, écrit en 1973 d'après le roman de Thomas Mann, avec un univers musical de couleurs et de textures, Benjamin Britten, le grand héritier de Purcell, dépeint la crise existentielle et esthétique du protagoniste tout au long de 17 scènes dans lesquelles se déploie un monologue intérieur torturé. La mise en scène stylisée de Willy Decker, qui décrit l’œuvre comme « fascinante, pleine d'ambiguïté et d’incompréhensions », fait ressortir la tension intellectuelle et physique qui consomme le protagoniste, dans un univers empreint d’onirisme.

Opéra en deux actes (1973)
Musique de Benjamin Britten
Livret de Myfanwy Piper d'après Thomas Mann

Direction musicale: Alejo Pérez
Mise en scène : Willy Decker
Orchestre symphonique et Choeurs du Teatro Real

John Daszak, Gustav von Aschenbach
Leigh Melrose, The Traveller
Anthony Roth Costanzo, Voice of Apollo
Duncan Rock, Waiter
Tomasz Borczyk, Tadzio

Chanté en anglais
152 mn